Index de l'article
Messages écrits reçus de l'Océan
suite
suite
suite
suite
Toutes les pages
  • (26/02/10) encore sous ancre flottante, après une matinée à ramer face au vent (faible) d'W, mais alors plein W.......venant pile poil de la direction qu'on doit prendre pour atteindre Antigua. En luttant contre ce vent d'W, je me faisais la réflexion que de mémoire de marin, jamais à cette époque de l'année, ni à cet endroit, on n'avait vu des vents d'W, que c'était peut-être la première fois que l'on observait cela......normalement les alizés sont établis, plein E, plus ou moins forts d'accord, mais E, c'est réglé comme du papier à musique, même que les Anglais appellent les alizés les "trade winds", les vents du commerce, car ils poussaient leurs navires avec autant de régularité et de garanties que le meilleur placement boursier......... ben .......pas en 2010 donc !!!!! ce matin donc, on a réussi, en luttant contre le vent et le clapot à gagner 17 milles vers l'W, mais au milieu de l'après-midi on a dû arrêter de ramer, car on faisait du surplace. Pour avancer vent contraire, notre technique est la suivante: on rame à deux, pendant deux heures, on s'arrête sous ancre flottante pendant une heure, Benoit prépare à manger pendant que je dors, on mange, on repart pour deux heures. Du coup cet après-midi, c'est Benoit qui occupe la couchette pour récupérer, il respire un peu fort d'ailleurs lorsqu'il dort sur le dos......

    on va rester vigilants cette nuit, prêts à repartir face au vent, car il
    faiblit naturellement la nuit, et petit à petit se rapprocher du but, en
    attendant des jours, ou plutôt des vents meilleurs.
    on est en bonne forme physique puisque on est au repos forcé une partie de
    la journée, qu'on a retrouvé il y a une semaine, dans un coffre sous la
    couchette 4 gros sacs de nourriture qu'on n'avait pas comptés, donc on
    mange copieusement pour ne pas arriver trop maigres, bien qu'on ait déjà
    maigri. Notamment on a perdu des muscles des jambes, mais aussi et c'est
    plus surprenant, on a perdu du muscle dans le haut du corps (épaules, dos,
    bras). ce n'est pourtant pas faute de faire de la musculation en ce moment
    !!!! On accusera donc des kilos en moins sur la balance à l'arrivée.

    la semaine dernière, avant ce nouvel épisode de météo défavorable, on
    comptait les jours qui nous séparaient de notre arrivée estimée, et
    celle-ci était notre sujet de discussion principal: que va-t-on faire le
    soir de l'arrivée, combien de temps va-t-on rester à Antigua, comment
    va-t-on s'organiser pour le bateau (qui sera sans doute rapatrié en GB
    depuis Antigua, afin d'y être revendu), etc, etc..... maintenant qu'on n'a
    quasiment pas bougé depuis 3 jours, on en parle beaucoup moins. On prend ce
    contretemps, je n'ose pas écrire cet ultime contretemps, avec flegme,
    Sûrement que quelques heures de vents plus favorables nous feront de
    nouveau tirer des plans sur la comète.

  • (25/02/10) Dernière difficulté ???? espérons le vraiment. après avoir beaucoup lutté contre les éléments au lieu d'être aidés par eux, c'est à dire au lieu de glisser dans les vents alizés vers l'W, nous voilà encore une fois à l'arrêt, sous ancre flottante, à moins de 500 milles du but, alors que l'on pensait avoir mérité de finir "en descente"....... depuis hier les vents sont passés plein S puis SSW cette nuit, assez forts pour nous faire dériver vers le N. Or, dans les prévisions à long terme, aucun vents d'E à NE ne nous permettrait de "redescendre " vers ANtigua au cas où nous nous retrouverions trop au N de l'ile. donc interdiction formelle de remonter au dessus du 17° parallèle, au risque de ne pas pouvoir passer la ligne !!!!! Heureusement, Luc nous avait fait anticiper ces vents de S, et nous avons un tout petit matelas de sécurité de 15 milles environ. C'est mieux que nos adversaires. Hier nous avons réussi, au prix de gros efforts, à naviguer quand même plein W avant que le vent ne passe trop SW, et nous avons encore pris du terrain sur QBE, qui lui se trouvait bloqué au N et ne pouvait rien faire d'autre que de rester sous ancre flottante. Nous avons donc navigué à deux, en périodes de 2 h, alternées avec 1h de repos, mer et vent de travers, ramant complètement en torsion du buste, brinqueballés sur les sièges, essayant de ne pas en tomber, dans une ambiance humide (vagues de travers). Heureusement qu'il fait beau et chaud....... mais ce fut une grosse dépense d'énergie. cette nuit nous pensions continuer, mais le vent ayant donc tourné plus W, nous en avons profité pour dormir d'un sommeil vraiment très lourd tant nous étions fatigués......Mais le résultat de la journée d'hier fut excellent: 20 milles de gagnés dans l'W sans en ne perdre quasiment vers le N !!! ce matin nous avons encore essayé de progresser vers l'W, mais nous avons dû nous arrêter en constatant que nous dérivions vraiment trop N.....donc l'attente recommence sous ancre flottante, jusqu'à ce que les vents tournent ou faiblissent, et autant vous dire que les prévisions d'arrivée pour la fin de semaine prochaine sont caduques !!!!! nous pourrons pê faire une nouvelle prévision d'arrivée lundi soir, mais pas avant.....Pas d'alizés du tout en 2010, c'est vraiment une situation inhabituelle, donc on s'est préparés mentalement à devoir gagner milles par milles vers le but, jusqu'au franchissement de la ligne. cette année, la mer ne nous donne rien, ou presque, nous devons aller gagner tous les milles à la force des rames. le but est avant tout de passer la ligne.....ensuite le classement suivra. de toute façon ça devrait être à une bonne place. Mais tout va se jouer sur ces 500 derniers milles. QBE a un avantage sur la distance au but, et nous sur la position plus sud. C'est à la fin de la foire qu'on comptera les bouses !!!!!!

    Sur cette conclusion d'une rare élégance, on vous laisse. On n'a pas eu le temps de manger suffisamment hier pour cause de conditions de navigation très musclées, donc on va se rattraper aujourd'hui, à l'arrêt: double portion de chili con carne pour moi, double bœuf à la hongroise pour Benoit. Heureusement que nous avions fait un excellent choix sur la marque et la qualité de nos plats déshydratés. on fait passer l'attente comme on peut !

  • (23/02/10) Il y a 10 min, nous discutions avec Benoit, lui en train de ramer, moi de finir un plat de pates double portion avant d'attaquer un pot de Nutella (pas de pub! NdW), du contenu du message que nous voulions envoyer sur le site........pas trop d'idées originales, donc on allait faire 5 lignes histoire de vous dire que tout va bien, et qu'on vise une arrivée le vendredi 5 mars. Ça, pour de l'info, c'est déjà une info !!!!!!....lorsque vers 20H35 TU, on a vu apparaitre une énorme tache blanche exactement sous le bateau. dans les secondes qui ont suivi, 2 orques, puis 3, puis 4 sont sortis respirer à 10 m devant le bateau, pendant que d'autres ailerons, dont l'un vraiment énorme qui sortait de l'eau de plus d'un mètre, faisaient surface juste à coté de nous, à moins de 10 m encore pour certains. Impressionnant, on en avait des frissons......on les a très bien vus, leur dos parsemé de taches blanches, leur ventre et leur tête blancs....ils ont continué leur route en se décalant un peu et on a encore vu leurs ailerons pendant 5 bonnes minutes. L'un d'eux avait l'air énorme, alors que ceux qui sont passés sous le bateau devaient être des jeunes, plus petits. Ce fut un moment magique, d'autant que le soleil était au couchant, la lumière magnifique. pas possible hélas de faire des photos, ils étaient en plein dans le soleil, et puis tout s'est passé en 5 min, pas le temps de "plonger" dans la cabine, de trouver l'appareil.....

    on a aussi une autre histoire de bébêtes marines à vous raconter: des petits poissons rayés bleus et noirs nous suivent, à l'abri du safran, depuis des semaines. on les voit parfois qui s'aventurent dans les remous des avirons. Lorsque on a caréné, ils nageaient près de nous pour manger les anatifes que nous décollions de la coque, pas craintifs du tout. depuis 4 jours, cela a aiguisé l'appétit d'un énorme espadon, d'au moins 4 mètres qui vient tous les jours roder à l'arrière du bateau. Sa nageoire caudale dépasse de l'eau de plus de 50 cm, ce doit être un vieux mâle solitaire !!!! Depuis ses visites quotidiennes, il ne reste qu'un seul petit poisson...... fait pas bon être mal placé dans la chaine alimentaire......(NdW: François doit être fatigué, car en tant qu'aquariophile marin chevronné il aurait du reconnaître un Elacatinus sp.).

  • (20/02/10) Le maitre mot depuis le départ,celui qui revient le plus souvent dans nos conversations, c'est DORMIR DORMIR DORMIR. Il est encore plus d'actualité maintenant que les efforts s'accumulent depuis le départ, qu'on rame depuis plusieurs jours dans des vents très faibles (ce qui implique bcp plus d'efforts pour faire avancer le bateau, lequel pèse le plomb dans cette situation), que la chaleur est très forte........bref souvent vous nous demandez si on fait ceci ou celà, par exemple Hugues le webmaster nous demande si on peut accéder au forum: la réponse est NON NON NON, car la moindre minute gagnée sur le temps consacré à manger, ou à bricoler un peu sur le bateau, est consacrée impérativement à DORMIR DORMIR DORMIR. Je ne sais pas si vous pouvez réaliser celà, on tombe de sommeil en permanence, et un quart de repos où l'on ne s'est pas allongé, ne serait-ce que 10 mn parfois, est payé cash au quart de rame suivant: on le finit à l'énergie avant de plonger dans la couchette. le fait de ramer jour et nuit est ultra exigeant pour les organismes, mais paradoxalement, maintenant que nous sommes dans des latitudes chaudes, c'est la nuit que ramer est le plus agréable: torse nu, sans transpirer, et le vent frais nous rafraichissant. sur ce, je vais avaler en 3 mn mon plat de bolognaises réhydratées, et je vais aller dormir. à vous écrire j'ai perdu 15 mn de sommeil, mais tout le plaisir fut pour moi !!!!!!
  • (18/02/10) Bonjour Hugues, Merci encore pour tout ce que tu fais pour rendre le site dynamique. Amicalement, Benoît. (je rougis...NdW) et pour le prouver, un message audio depuis Karukera grâce au webmaster !!!
  • (17/02/10) File de gauche toujours, klaxon deux tons bloqué pour que les cargos s'écartent (on est en course non ? priorité !!!!), y'en a qui se font un peu tirer l'oreille pour se rabattre à droite, alors on leur colle au c.. en faisant des appels de phare, bref ça déboule bien au sud, encore une deuxième journée de rang à 70 milles, et aujourd'hui pour la première fois depuis des lustres le vent vient de basculer pour s'orienter vraiment pile poil au cap demandé, à 20-25 noeuds, le bonheur total. on vous le dit: on est heureux d'être là, et de naviguer dans ces conditions....

  • (16/02/10) On a déboité, file de gauche, plein phares, clignotant bloqué, pour doubler les Anglais à l'européenne, du bon coté, et non par la droite comme chez eux..... tout va bien à bord, on voit diminuer à vue d'oeil maintenant la distance au but, et hier 15/02 on a battu notre record, avec une journée de retard sur ce qu'on avait prévu, soit 71 milles réalisés sur le fond en 24H lors de notre descente en dessous du 18° parallèle. on peut vous dire que faut pas chômer pour faire ça !!! merci pour tous les messages reçus pour mon anniversaire, 28 ans dans ces conditions là, je ne l'oublierai pas. Quant à l'appel à nous soutenir via ces messages sur le site, ne croyez pas que nous soyons cabotins......c'est vraiment le meilleur moment de la journée que de lire les messages que nous recevons et les noms de ceux qui les envoient. Dans les coups de fatigue, on pense à vous tous, à notre mission qui est de ne pas vous décevoir, et on y trouve une force supplémentaire, vraiment, ce ne sont pas des paroles en l'air.


  •  

    pour Haïti chérie


    fos-la pou sé ti-moun la ...

    les derniers Potins...

    Des nouvelles photos et vidéos un peu partout...

    T-shirt TTR2009

    Collector ! 15€ franco Taille M

    Affiche le nombre de clics des articles : 1499578

    Sponsors


     

    météo GLP

    GPS

    Pour plus de détails et profiter pleinement de ce "GPS", clickez sur puis sur la page qui apparaît, confirmez et en dessous de la planisphère, sélectionnez le rectangle tout gris puis double-cliquez sur la carte...BIG BROTHER ?

    i-Pod Karukera

    Amitiés

     
     

    s'abonner au flux TTR2009

    Navigateur Firefox ou Opera à jour & résolution mini de votre écran : 1024 x WebFoo